De quand datent les premières fêtes médiévales ?

Nous remercions Thierry Meurant du site medieval-online.com d’avoir répondu à cette question.

La curiosité suscite cette question : de quand datent les premières fêtes médiévales ?

Il est très difficile de répondre, car de tous temps (post-médiéval bien sûr), des manifestations à caractère historique et à thématique médiévale ont été organisées.
Encore faudrait-il s’entendre sur la définition d’une fête médiévale : si l’on est certain qu’une fête inclut des personnages costumés, peut-on classer les seules cavalcades ou défilés comme fête ? Il semble que la réponse soit positive, car il faudrait alors supprimer des calendriers actuels nombre de manifestations centrées sur la seule exhibition d’acteurs costumés. Ou doit-on en attendre des reconstitutions de combats, de joutes, de scénettes quotidiennes ? Des échoppes; des campements ? Des animateurs ou des reconstituteurs ?

Ce qui nous amènerait à un débat très actuel sur ce que doit être une fête médiévale, débat dans lequel les lecteurs de nos calendriers depuis 2003 auront remarqué que nous nous efforçons de ne pas entrer… et qui nous éloignerait du seul but de cet article qui est de savoir si l’on peut fixer une période d’apparition de ce type de festivité.

Mais hélas, là aussi, il semble que de nombreux recueils historiques ou monographies communales puissent revendiquer l’existence de fêtes anciennes, avant même l’apparition de la photographie. Un seul exemple : pour financer la reconstruction de l’église de Blâmont (54), une cavalcade fut organisée le 7 février 1852, représentant l’entrée du duc de Lorraine René II dans la ville le 24 mars 1504, suivi de trompettes, héraut d’armes, gouverneur, pages, officiers, hommes d’armes, etc. Etait-ce une fête médiévale ? Ni plus, ni moins, que de nombreux défilés, carnavals ou processions médiévales actuelles.

Après l’apparition de la photographie, certaines manifestations sont immortalisées par la carte postale. Nous vous invitons à découvrir quelques exemples, de qualités très diverses, mais dans lesquels on peut constater souvent une paradoxale « modernité », qui ne fait que confirmer l’impossibilité de répondre à la question en titre, sur la page suivante : http://www.adagionline.com/fetes.htm

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s