Télégramme – Médiévales. Du jamais vu depuis 2004

Toujours autant de succès pour les crêpes de la fête des Médiévales.

Deux jours magiques de festivités et un voyage dans le temps auront attiré plus de 20.000 personnes, samedi et dimanche, lors de la fête des Médiévales 2017. Yves L’Hénaff, président de l’association, revient sur la réussite de cette quinzième édition.

Quels sont les facteurs du succès de cette quinzième édition ?
« C’est tout d’abord un engagement fort et la mobilisation de 250 bénévoles, pour certains depuis plusieurs mois, mais aussi, le soutien financier et logistique des partenaires et des institutions (Mairie, CCPI, Région). Pari gagné aussi grâce à un public nombreux et averti, toutes générations confondues ».

Aviez-vous prévu autant de spectateurs ?
« De mémoire, je n’avais pas vu pareille affluence depuis 2004. Cette année, avec les spectacles nocturnes proposés le vendredi et le samedi, nous avons dépassé nos espérances. D’ailleurs, il a fallu se réadapter pour assurer la logistique et réapprovisionner parfois en urgence les stands de restauration. Le défilé aura été l’un des grands moments de cette édition. Grâce au beau temps, le public s’est déplacé de loin pour admirer les 800 personnes costumées qui ont paradé sur trois kilomètres le long des rues, au grand bonheur des spectateurs ».

L’équipe organisatrice avait également mis l’accent sur la sécurité cette année…

« Oui, c’était pour nous une priorité vu le contexte actuel. Plusieurs réunions en amont ont été menées avec les services de sécurité (gendarmerie, police municipale), la sous-préfecture et la municipalité, qui ont préparé cette fête avec un grand professionnalisme. L’objectif était de réduire les risques au maximum. Nous avons placé des blocs de béton et des véhicules en bout de rue, permettant malgré tout l’accès des services de secours (Croix-Rouge, pompiers…), qui ont été aussi sollicités. De plus, nous avons fait appel à une société spécialisée de sécurité afin de vérifier certains accès et bien sûr, aux bénévoles de la ville, dirigés par André Le Ru ».

Quel est votre objectif pour la prochaine édition ?
« On peut toujours faire mieux, même si nous restons modestes. L’idée serait peut-être de déplacer le banquet royal sur un autre site, peut-être la place de Bretagne, afin que le public en profite encore davantage. Cet épisode de la fête est pour nous un moment clé qui mérite une meilleure mise en valeur. Aucun dysfonctionnement majeur n’a perturbé la fête et c’est le principal. Je voulais encore remercier tous les bénévoles qui se sont investis. Rendez-vous dans deux ans avec d’autres surprises, en espérant que le public répondre toujours autant présent ! ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s