Ouest France – La fête des Médiévales a inauguré son exposition – 19 juillet 2021

Ouest-France Inauguration exposition 20 ans

Des membres des Médiévales, avec Caroline Lescop, présidente de l’association (debout à droite), ici dans une des salles de l’exposition, à la galerie Saint-Mathieu, reproduisant un banquet d’autrefois. © OUEST-FRANCE

L’exposition des 20 ans de l’association des Médiévales retrace les moments forts de la fête de Saint-Renan (Finistère). Le week-end du 17 et 18 juillet 2021, le festival proposait également un parcours médiéval.

L’inauguration, jeudi 15 juillet 2021, de l’exposition sur les 20 ans de l’association des Médiévales, à la galerie Saint-Mathieu à Saint-Renan (Finistère), a été l’occasion de lancer les festivités prévues en ville, pendant les deux jours qui viennent.

Bénévoles, élus, représentants des associations et des partenaires étaient réunis au verger Saint-Yves pour une rétrospective des 20 ans de la fête.
« Mais qu’est-ce qui a bien pu vous passer par la tête pour organiser une fête comme celle-là ? Il fallait être un peu fou, merci à tous de partager cette folie et de continuer je l’espère pendant plusieurs années. » a commenté Caroline Lescop, présidente de l’association.

Une centaine de bénévole passionnés d’histoire

Aujourd’hui, les Médiévales, c’est une centaine de bénévoles passionnés d’histoire, 80­ 000 € de budget, un défilé qui réuni près de 800 participants.
Anne Le Roy et Annie Fily, co-présidentes des Médiévales jusqu’en 2011, ont ensuite refait l’historique de la fête, depuis les débuts modestes avec l’Office de tourisme, jusqu’à leur départ de l’association.
« Pourquoi une fête médiévale à Saint Renan ? Parce que la ville a un patrimoine et un riche passé, nous nous sommes appuyés sur cette richesse pour organiser une fête qui y ressemble, avec au début une poignée de bénévoles et de la débrouille. »

En raison de la crise sanitaire, il a fallu adapter le format de la fête pour cette année. Aussi les bénévoles de l’association et les partenaires ont proposé au public de découvrir la ville, au cours d’un parcours médiéval.

Tout le week-end la ville a été animée en plusieurs endroits et lieux culturels : marché médiéval, place du Général Leclerc, campement médiéval au jardin de la Coulée verte, exposition d’instruments et de reliure à la médiathèque, deux concerts à l’église, un espace retraçant la vie rurale, place de Bretagne, ainsi que des projection au cinéma Le Bretagne. L’association avait décidé de na pas demander de participation financière et de ne pas assurer de restauration ou buvette, afin de laisser les commerces, restaurants, bars, recevoir le public pendant ces deux jours.
« Nous avons mis à leur disposition des recettes médiévales et de la décoration en fonction des métiers représentés. Nous sommes très content de l’implication des commerçants » a confié Solenn Mayet, membre des Médiévale.

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France (réservé aux abonnés).