Ouest France – Saint-Renan. La prochaine fête des médiévales se prépare déjà – 06/11/2021

MjAyMTExNGI3MzkxNjc4NTRiNjViZGVmMTBiZjdkODkxNjZjOWU

Michel Mellaza, membre du Photo-club, et Caroline Lescop, présidente des Médiévales (à droite), avec les membres du conseil d’administration et du bureau des Médiévales, lors de la projection photo à la salle de l’Amphi. © Ouest-France

Organisé dans un format réduit cette année, en raison de la crise sanitaire, l’événement a connu un grand succès. Les bénévoles planchent désormais sur l’édition 2023.

La dernière assemblée générale de l’association des Médiévales s’est déroulée en deux temps. « Celle de la saison 2019-2020 n’ayant pu avoir lieu en raison de la crise sanitaire, nous présenterons donc dans l’ordre les comptes rendus de cette dernière et ceux de cette saison 2020-2021 », ​a indiqué en préambule Caroline Lescop, présidente des Médiévales…

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France (réservé aux abonnés).

Le Télégramme – À Saint-Renan, les Médiévales programmées les 15 et 16 juillet 2023 – le 08 novembre 2021

Les prochaines Médiévales auront lieu en juillet 2023. « On croule déjà sous les demandes des artistes et des marchands », assure la présidente, Caroline Lescop.

Les membres de l’association des Médiévales, dont la présidente Caroline Lescop (deuxième à droite), et les membres du Photo -club lors de la projection photo à l’Amphi à Saint-Renan, jeudi
Les membres de l’association des Médiévales, dont la présidente Caroline Lescop (deuxième à droite), et les membres du Photo -club lors de la projection photo à l’Amphi à Saint-Renan, jeudi. ©  Le Télégramme

L’association des Médiévales de Saint-Renan s’est réunie ces derniers jours sur deux rendez-vous en assemblée générale, d’abord pour présenter la saison 2019-2020 puis celle de 2020-2021. « En raison de la crise sanitaire, nous avons du adapter nos calendriers. Malgré les difficultés, les bilans financiers sont positifs grâce aussi à plusieurs partenaires qui ont continué à nous soutenir malgré le contexte », explique Caroline Lescop, qui a présenté le rapport moral.

La présidente est revenue sur le travail réalisé par les couturières malgré le confinement et le partenariat avec le Photo-club de Saint-Renan pour le travail effectué en studio et en extérieur ainsi qu’avec l’association Grand Angle, de Brest, sur le off et la préparation de la Fête proposée en juillet 2021. « Nous avions fait le choix, en accord avec la municipalité, de présenter une Fête médiévale, en format réduit, qui a cependant rencontré un grand succès ». La présidente a remercié les commerçants qui ont décoré les vitrines suivant leurs activités. « Un partenariat à reconduire pour les prochaines éditions ».

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme (réservé aux abonnés)

Ouest France – Marcelle Roudaut, des Médiévales, n’est plus – 05/08/2021

fêtes médiévales

Marcelle Roudaut, couturière de grand talent, et une des premières bénévoles de l’association des Médiévales de Saint-Renan est décédée la semaine dernière

 

Nécrologie

Au lendemain des 20 ans de l’association Les Médiévales, celle-ci vient de perdre une cheville ouvrière qui lui était très chère.

Marcelle Roudaut est décédée à 99 ans, quatre mois avant de fêter ses 100 ans. Une cérémonie a eu lieu vendredi dernier à la chambre funéraire de Saint-Renan, en présence de sa famille, ses amis, de représentants de la municipalité, de membres d’associations renanaises, et d’une importante délégation de l’association Les Médiévales, avec ses  présidents successifs : Anne Le Roy, Yves L’Hénaff, et Caroline Lescop.

Une couturière de talent
Marcelle était une couturière de talent, un membre clé des Médiévales, présente dès les débuts. Elle avait confectionné de nombreux costumes, tous très beaux, et notamment ceux d’Anne de Bretagne, Louis XII et du sénéchal.

« Quel honneur d’avoir, chaque année, une nouvelle robe, confectionnée sur mesure par Marcelle », a indiqué Caroline Lescop, première Anne de Bretagne de la fête des Médiévales, aujourd’hui présidente de l’association.

« Je me souviens des prises de mensurations et des premiers essayages à son domicile, continue-t-elle. J’avais tout juste 16 ans et Marcelle m’intimidait par sa minutie et son exigence. La toute première robe était faite d’un beau velours rouge, très épais. Si épais qu’elle avait dû la coudre à la main ! Chacun des membres de l’association garde, comme moi, un souvenir fort de Marcelle. À n’en pas douter, c’était un personnage fort de l’association. »

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France .

Ouest France – La fête des Médiévales a inauguré son exposition – 19 juillet 2021

Ouest-France Inauguration exposition 20 ans

Des membres des Médiévales, avec Caroline Lescop, présidente de l’association (debout à droite), ici dans une des salles de l’exposition, à la galerie Saint-Mathieu, reproduisant un banquet d’autrefois. © OUEST-FRANCE

L’exposition des 20 ans de l’association des Médiévales retrace les moments forts de la fête de Saint-Renan (Finistère). Le week-end du 17 et 18 juillet 2021, le festival proposait également un parcours médiéval.

L’inauguration, jeudi 15 juillet 2021, de l’exposition sur les 20 ans de l’association des Médiévales, à la galerie Saint-Mathieu à Saint-Renan (Finistère), a été l’occasion de lancer les festivités prévues en ville, pendant les deux jours qui viennent.

Bénévoles, élus, représentants des associations et des partenaires étaient réunis au verger Saint-Yves pour une rétrospective des 20 ans de la fête.
« Mais qu’est-ce qui a bien pu vous passer par la tête pour organiser une fête comme celle-là ? Il fallait être un peu fou, merci à tous de partager cette folie et de continuer je l’espère pendant plusieurs années. » a commenté Caroline Lescop, présidente de l’association.

Une centaine de bénévole passionnés d’histoire

Aujourd’hui, les Médiévales, c’est une centaine de bénévoles passionnés d’histoire, 80­ 000 € de budget, un défilé qui réuni près de 800 participants.
Anne Le Roy et Annie Fily, co-présidentes des Médiévales jusqu’en 2011, ont ensuite refait l’historique de la fête, depuis les débuts modestes avec l’Office de tourisme, jusqu’à leur départ de l’association.
« Pourquoi une fête médiévale à Saint Renan ? Parce que la ville a un patrimoine et un riche passé, nous nous sommes appuyés sur cette richesse pour organiser une fête qui y ressemble, avec au début une poignée de bénévoles et de la débrouille. »

En raison de la crise sanitaire, il a fallu adapter le format de la fête pour cette année. Aussi les bénévoles de l’association et les partenaires ont proposé au public de découvrir la ville, au cours d’un parcours médiéval.

Tout le week-end la ville a été animée en plusieurs endroits et lieux culturels : marché médiéval, place du Général Leclerc, campement médiéval au jardin de la Coulée verte, exposition d’instruments et de reliure à la médiathèque, deux concerts à l’église, un espace retraçant la vie rurale, place de Bretagne, ainsi que des projection au cinéma Le Bretagne. L’association avait décidé de na pas demander de participation financière et de ne pas assurer de restauration ou buvette, afin de laisser les commerces, restaurants, bars, recevoir le public pendant ces deux jours.
« Nous avons mis à leur disposition des recettes médiévales et de la décoration en fonction des métiers représentés. Nous sommes très content de l’implication des commerçants » a confié Solenn Mayet, membre des Médiévale.

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France (réservé aux abonnés).

Parcours médiéval les 17 et 18 juillet 2021

Une des salles de l’exposition retraçant les 20 ans de l’association

L’association des Médiévales de Saint Renan a à cœur de proposer une animation estivale aux habitants du canton de Saint Renan ainsi qu’aux touristes qui viendront découvrir notre territoire cet été.

Quoique plus modeste cette année, l’association a créé une toute nouvelle fête au format « Parcours Médiéval », composée d’expositions, de concerts de rue et de démonstrations historiques.

Retrouvez au cœur de Saint Renan :

  • Un marché médiéval Place Leclerc
  • Les troubadours de Saltabraz et de La Chalémie en déambulations rue Saint Yves
  • L’histoire médiévale de Saint Renan dévoilée au Musée du Ponant
  • Une exposition d’instruments anciens à la Médiathèque Ti ar Geriou en compagnie de Waraok
  • Un concert à l’Église Notre Dame par La Chalémie
  • La vie d’Anne de Bretagne en exposition, par l’Institut Culturel de Bretagne, à la mairie, à la médiathèque Ti ar Geriou ainsi qu’à la Galerie Saint Mathieu
  • Un campement et sa reconstitution de la vie médiévale par les Compagnons de L’Hermine Radieuse
  • Deux projections de films, ayant un thème médiéval, au Cinéma Le Bretagne
  • Une magnifique exposition autour des 20 ans de l’association Les Médiévales de Saint Renan à la Galerie Saint Mathieu
  • et d’autres surprises !

Cette année, nous ne louerons pas de costumes. Néanmoins, ceux qui en possèdent un sont invités à déambuler avec nous lors du week-end.

Contact : lesmedievalesdesaintrenan@gmail.com

Nous avons déjà hâte de vous y retrouver ! D’ici là n’hésitez pas à suivre nos actus 🙂

Le Télégramme – La galerie Saint-Mathieu ouverte au public pour l’exposition des 20 ans des Médiévales – le 01 juillet 2021

La classe de CE2 de l’école de Kerzouar a été accueillie, mardi, par Caroline Lescop,
présidente de l’association, et Marie-Louise Marc, artiste peintre. © Le Télégramme

La galerie Saint-Mathieu, à Saint-Renan, accueille, depuis lundi, une exposition complète sur les 20 ans d’histoire du Festival des Médiévales, qui propose, cette année, un format adapté aux contraintes sanitaires.

Anne de Bretagne est-elle réellement passée par la Sénéchaussée de Saint-Renan lors d’un pèlerinage ? La question demeure.
Depuis 2001, l’association Les Médiévales de Saint-Renan organise son festival en l’honneur de la bonne duchesse avec plusieurs animations (campements et marchés médiévaux, reconstitution, banquet, défilé, etc). Chaque saison est une nouvelle découverte.

Mais, en raison de la Covid-19, l’édition 2021 a été revue avec un format réduit pour s’adapter au protocole sanitaire.
Un parcours médiéval est prévu le week-end des 17 et 18 juillet en centre-ville, et plusieurs expositions sont et vont être proposées au public.
Parmi elles, la galerie Saint-Mathieu accueille, depuis lundi, une exposition complète sur les 20 ans d’histoire du Festival des Médiévales à Saint-Renan.
Cette exposition est mise en scène par l’association Les Médiévales de Saint-Renan.

Différents thèmes traités
Les thèmes de l’exposition sont les suivants.
Premier étage :
– salle 1, « les grandes heures d’Anne de Bretagne », inspirations ;
– salle 2, Invitation au banquet ;
– salles 3 et 4, rétrospective des 20 ans de fête et d’Histoire d’Anne de Bretagne.

Deuxième étage :
– salle 5, exposition des affiches originales et histoire d’Anne de Bretagne (suite) ;
– salle 6, le costume médiéval, une conception maison ;
– salle 7, pause bibliographique ;
– salle 8, les 20 ans en images.

Après avoir reçu une classe d’horticulture de la Maison familiale rurale de Plabennec, la classe de CE2 de l’école de Kerzouar a été accueillie, mardi, par Caroline Lescop, présidente de l’association, et Marie-Louise Marc, artiste peintre, qui a réalisé la plupart des affiches du festival.

Pratique
Exposition gratuite. Galerie Saint-Mathieu (16, rue Saint-Mathieu, étage du Musée du Ponant, entrée en face du cinéma).
Ouvert tous les jours de 9 h 30 à 18 h (sauf dimanche).

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme (réservé aux abonnés)

Les artistes de la 17ème édition

Les troupes :

  • Waraok : exposition d’instruments anciens à la Médiathèque Ti ar Geriou
  • La Chalémie : déambulation dans les rues et concerts à l’Eglise Notre Dame de Liesse
  • Saltabraz : déambulation dans les rues
  • Hermine Radieuse : campement médiéval à la Coulée Verte
  • Festicheval et les Vanniers d’Iroise : la vie rurale Place de Bretagne

CHALEMIE
Oyez ! Écoutez ! Entendez ! Déjà les fourmis vous montent dans les pieds, dans les jambes : c’est la Compagnie La Chalemie qui arrive ! Manants et seigneurs, damoiselles et damoiseaux, danseurs chenus et ardentes jeunesses, tous peuvent se joindre au cercle, et la danse vous emportera !

WARAOK
« Doulce musique au temps du Moyen-âge » Exposition d’instruments joués au moyen-âge. Cette collection d’une quarantaine d’instruments en parfait état sera présentée par deux ménéstriers du groupe Waraok. Ils vous feront découvrir l’origine et le fonctionnement de chaque instrument ou famille d’instrument, puis son évolution à travers les temps.

SALTABRAZ
A travers un répertoire varié, allant des célèbres Cantigas de Santa Maria aux recueils moins connus comme les Piae Cantiones, Saltabraz explore des siècles de musique médiévale au son des cornemuses, chalémie, vièle à archer, maurache et davul, et y ajoute sa touche « débridée » pour galvaniser les foules et enflammer les rues !

HERMINE RADIEUSE
Des compagnons passionnés qui communient autour d’un seul objectif : rendre notre histoire plus proche, plus vivante et donc plus accessible à chacun. A retrouver donc sur leur campement à la Coulée Verte

FESTICHEVAL et Les VANNIERS d’IROISE
Nos compères vous font découvrir la vie rurale au Moyen-Age. Retrouvez-y une multitude d’animaux ainsi qu’une démonstration de vannerie.

Ouest France – La ville s’est parée aux couleurs des Médiévales – 23 juin 2021

OF

 © OUEST-FRANCE

La semaine dernière, les bénévoles de l’association Les Médiévales se sont retrouvés pour décorer la ville aux couleurs de la fête, qui se déroulera les 17 et 18 juillet prochains, dans une formule adaptée.

Chaque saison, c’est une dizaine de bras qui installent blasons et oriflammes, bleus et or, au cœur de la ville. En haut de leur nacelle, Michel et Gilbert, ont fixé environ 60 oriflammes de 4 m de long.

Deux jours ont été nécessaires pour décorer les rues Saint Yves, Casse La Foi, Saint-Mathieu et Général de Gaulle.

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France.

Le Télégramme – Le Parcours Médiéval de Saint-Renan dévoilé – le 18 juin 2021

Les bénévoles des l’association « Les médiévales de Saint Renan » étaient à pied d’œuvre, lundi et mardi, dans la bonne humeur, pour installer en centre ville les blasons et autres décorations pour les festivités des médiévales. ©  Le Télégramme

Faute de festival, c’est un parcours que propose, cette année, l’association des Médiévales de Saint-Renan. Rendez-vous les 17 et 18 juillet, avec de nombreuses propositions à découvrir.

L’association des Médiévales de Saint-Renan propose une animation revue par rapport aux éditions précédentes, compte tenu des contraintes passées et actuelles, cet été. « Nous souhaitions simplement alléger la fête existante en retirant les points problématiques liés à la crise sanitaire avec un « Parcours Médiéval », composée d’expositions, de concerts de rue et de démonstrations historiques », explique la présidente Caroline Lescop. « Nous avons dû nous réadapter à la situation et nos équipes ont réalisé un travail formidable afin de présenter plusieurs thèmes », ajoute Solenn Mayet, vice-présidente. Les temps forts de la Fête médiévale sont prévus le week-end des samedi 17 et dimanche 18 juillet.

Le programme des animations

Marché médiéval place Général-Leclerc ; déambulation rue Saint-Yves (musiques et danses du Moyen Âge) des troubadours des groupes Saltabraz et de La Chalémie ; campement et reconstitution de la vie médiévale à la Coulée verte par les Compagnons de L’Hermine Radieuse ; concert à l’église Notre Dame par La Chalémie ; histoire médiévale de Saint-Renan dévoilée au Musée ; exposition d’instruments anciens à la Médiathèque avec le groupe Waraok ; deux films sur un thème médiéval au Cinéma ; exposition su la vie d’Anne de Bretagne à la mairie, à la médiathèque et à la Galerie Saint-Mathieu.

L’exposition retraçant les 20 ans du Festival des Médiévales complète le dispositif à la Galerie Saint-Mathieu (à l’étage du Musée).

À noter, également, une exposition à venir intitulée « Atelier de peintre au Moyen Âge » à la Galerie Notre-Dame (place du Vieux-Marché) par l’artiste Brigitte Gourvennec. En attendant, la ville s’est parée depuis cette semaine des couleurs des médiévales, avec l’installation de blasons et oriflammes, bleus, fanions, etc.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme (réservé aux abonnés)