Le Télégramme – La galerie Saint-Mathieu ouverte au public pour l’exposition des 20 ans des Médiévales – le 01 juillet 2021

La classe de CE2 de l’école de Kerzouar a été accueillie, mardi, par Caroline Lescop,
présidente de l’association, et Marie-Louise Marc, artiste peintre. © Le Télégramme

La galerie Saint-Mathieu, à Saint-Renan, accueille, depuis lundi, une exposition complète sur les 20 ans d’histoire du Festival des Médiévales, qui propose, cette année, un format adapté aux contraintes sanitaires.

Anne de Bretagne est-elle réellement passée par la Sénéchaussée de Saint-Renan lors d’un pèlerinage ? La question demeure.
Depuis 2001, l’association Les Médiévales de Saint-Renan organise son festival en l’honneur de la bonne duchesse avec plusieurs animations (campements et marchés médiévaux, reconstitution, banquet, défilé, etc). Chaque saison est une nouvelle découverte.

Mais, en raison de la Covid-19, l’édition 2021 a été revue avec un format réduit pour s’adapter au protocole sanitaire.
Un parcours médiéval est prévu le week-end des 17 et 18 juillet en centre-ville, et plusieurs expositions sont et vont être proposées au public.
Parmi elles, la galerie Saint-Mathieu accueille, depuis lundi, une exposition complète sur les 20 ans d’histoire du Festival des Médiévales à Saint-Renan.
Cette exposition est mise en scène par l’association Les Médiévales de Saint-Renan.

Différents thèmes traités
Les thèmes de l’exposition sont les suivants.
Premier étage :
– salle 1, « les grandes heures d’Anne de Bretagne », inspirations ;
– salle 2, Invitation au banquet ;
– salles 3 et 4, rétrospective des 20 ans de fête et d’Histoire d’Anne de Bretagne.

Deuxième étage :
– salle 5, exposition des affiches originales et histoire d’Anne de Bretagne (suite) ;
– salle 6, le costume médiéval, une conception maison ;
– salle 7, pause bibliographique ;
– salle 8, les 20 ans en images.

Après avoir reçu une classe d’horticulture de la Maison familiale rurale de Plabennec, la classe de CE2 de l’école de Kerzouar a été accueillie, mardi, par Caroline Lescop, présidente de l’association, et Marie-Louise Marc, artiste peintre, qui a réalisé la plupart des affiches du festival.

Pratique
Exposition gratuite. Galerie Saint-Mathieu (16, rue Saint-Mathieu, étage du Musée du Ponant, entrée en face du cinéma).
Ouvert tous les jours de 9 h 30 à 18 h (sauf dimanche).

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme (réservé aux abonnés)

Ouest France – La ville s’est parée aux couleurs des Médiévales – 23 juin 2021

OF

 © OUEST-FRANCE

La semaine dernière, les bénévoles de l’association Les Médiévales se sont retrouvés pour décorer la ville aux couleurs de la fête, qui se déroulera les 17 et 18 juillet prochains, dans une formule adaptée.

Chaque saison, c’est une dizaine de bras qui installent blasons et oriflammes, bleus et or, au cœur de la ville. En haut de leur nacelle, Michel et Gilbert, ont fixé environ 60 oriflammes de 4 m de long.

Deux jours ont été nécessaires pour décorer les rues Saint Yves, Casse La Foi, Saint-Mathieu et Général de Gaulle.

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France.

Le Télégramme – Le Parcours Médiéval de Saint-Renan dévoilé – le 18 juin 2021

Les bénévoles des l’association « Les médiévales de Saint Renan » étaient à pied d’œuvre, lundi et mardi, dans la bonne humeur, pour installer en centre ville les blasons et autres décorations pour les festivités des médiévales. ©  Le Télégramme

Faute de festival, c’est un parcours que propose, cette année, l’association des Médiévales de Saint-Renan. Rendez-vous les 17 et 18 juillet, avec de nombreuses propositions à découvrir.

L’association des Médiévales de Saint-Renan propose une animation revue par rapport aux éditions précédentes, compte tenu des contraintes passées et actuelles, cet été. « Nous souhaitions simplement alléger la fête existante en retirant les points problématiques liés à la crise sanitaire avec un « Parcours Médiéval », composée d’expositions, de concerts de rue et de démonstrations historiques », explique la présidente Caroline Lescop. « Nous avons dû nous réadapter à la situation et nos équipes ont réalisé un travail formidable afin de présenter plusieurs thèmes », ajoute Solenn Mayet, vice-présidente. Les temps forts de la Fête médiévale sont prévus le week-end des samedi 17 et dimanche 18 juillet.

Le programme des animations

Marché médiéval place Général-Leclerc ; déambulation rue Saint-Yves (musiques et danses du Moyen Âge) des troubadours des groupes Saltabraz et de La Chalémie ; campement et reconstitution de la vie médiévale à la Coulée verte par les Compagnons de L’Hermine Radieuse ; concert à l’église Notre Dame par La Chalémie ; histoire médiévale de Saint-Renan dévoilée au Musée ; exposition d’instruments anciens à la Médiathèque avec le groupe Waraok ; deux films sur un thème médiéval au Cinéma ; exposition su la vie d’Anne de Bretagne à la mairie, à la médiathèque et à la Galerie Saint-Mathieu.

L’exposition retraçant les 20 ans du Festival des Médiévales complète le dispositif à la Galerie Saint-Mathieu (à l’étage du Musée).

À noter, également, une exposition à venir intitulée « Atelier de peintre au Moyen Âge » à la Galerie Notre-Dame (place du Vieux-Marché) par l’artiste Brigitte Gourvennec. En attendant, la ville s’est parée depuis cette semaine des couleurs des médiévales, avec l’installation de blasons et oriflammes, bleus, fanions, etc.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme (réservé aux abonnés)

Ouest France – Une exposition retrace vingt années de fêtes – 3 juin 2021

Entourée de nombreux partenaires, l’association Les Médiévales de Saint-Renan (Finistère) présentera, au travers d’un parcours thématique, à la galerie Saint-Mathieu, une rétrospective de vingt ans de fêtes et d’animations. À découvrir de juin à octobre 2021.

Ouest-France - Exposition des 20 ans - 2021-06-04
Caroline Lescop (deuxième à droite), présidente des Médiévales, avec les bénévoles de l’association et des associations partenaires, lors de la mise en place des expositions dans les salles de la galerie Saint-Mathieu. © OUEST-FRANCE

La crise sanitaire du Covid-19 n’a pas permis la tenue du festival médiéval de Saint-Renan (Finistère) en 2020. Toutefois, l’association Les Médiévales a travaillé au rythme des confinements et re-confinements à l’exposition de ses 20 ans.

Depuis la semaine dernière, les bénévoles de l’association et des partenaires sont à pied d’œuvre à la galerie Saint-Mathieu pour la mise en place des différentes salles de cette exposition.

Une rétrospective des fêtes

Sur deux étages, l’association présentera une rétrospective de tout ce qui a fait l’histoire des manifestations organisées pendant ces vingt années : costumes, affiches originales, thèmes choisis, etc. « C’est aux côtés de partenaires de qualité, Institut culturel breton, Dorn an Den, le Photo club, Jacqueline Gac, Brigitte Gourvenec, Marie-Louise Marc, etc., entre autres, que l’association a pu construire une belle exposition sur les deux étages de la galerie », explique Caroline Lescop, présidente des Médiévales.

Un parcours thématique

Chacune des salles de la galerie accueillera une exposition sur un thème de la fête. Dans la première salle, en entrant, Dorn an Den présentera des travaux d’enluminure et de calligraphie, ainsi qu’un vitrail. « Dont un fac-similé du livre Les Grandes heures d’Anne de Bretagne. »

Juste à côté, l’association L’Hermine radieuse a dressé une table de banquet comme au Moyen Âge, avec les couverts et des représentations de mets servis à l’époque. En poursuivant sa visite, le public découvrira une série de portraits de figurants des Médiévales, réalisés en studio, par le Photo club. Dans ce même espace est présentée une reproduction de la robe de mariée d’Anne de Bretagne, avec des costumes et leurs panneaux explicatifs. La dernière salle du bas est dédiée aux affiches originales de la fête, avec un historique des thématiques.

Hommage aux couturières

À l’étage figurera une exposition des dessins originaux de Marie-Louise Marc, qui ont inspiré les affiches de l’exposition, ainsi qu’une sélection des costumes portés par les participants et figurants à la fête. « Un hommage à Marcelle Roudaut qui a beaucoup contribué à leur réalisation et aux autres couturières de l’association, qui réalisent un formidable travail. » Dans la dernière petite salle, un diaporama d’une quinzaine de minutes retracera les principaux moments forts des fêtes passées.

© Ouest-France
Voir l’article sur Ouest-France.

Le Télégramme – Exposition sur les 20 ans des Médiévales à la galerie Saint-Mathieu – le 4 juin 2021

Les représentants des Médiévales et des associations et artistes partenaires,
avec Yves L’Hénaff (au centre), adjoint à la culture de Saint-Renan, lors de la préparation
de l’exposition à la galerie Saint-Mathieu. ©  Le Télégramme

Depuis plusieurs mois, l’association « Les Médiévales » travaille, au rythme des confinements, à l’exposition de ses 20 ans. Celle-ci va être présentée, de juin à fin novembre, à la galerie Saint-Mathieu, près du cinéma Le Bretagne.

Face à la situation sanitaire et aux contraintes d’organisation imposées par le gouvernement (jauge de 5 000 personnes, etc.), les membres de l’association « Les Médiévales », en accord avec la municipalité, avaient décidé en avril de modifier et de réduire l’édition 2021 des Médiévales. « Nous proposons un format inédit avec un parcours médiéval, des concerts, des expositions, des conférences, etc. », explique la présidente, Caroline Lescop.

L’’exposition sera ouverte au public dans les prochains jours. Elle retrace les 16 éditions du festival et les 20 ans de l’association. Des thèmes différents sont présentés par salle : blasons, affiches originales de la fête, costumes, simulation du banquet, photos, calligraphies, vitraux, peinture, etc. Anne de Bretagne aura son espace dédié, avec des archives mises à disposition par l’Institut culturel de Bretagne.

Le plein de collaborations

« Nous avons fait appel à des associations et artistes renanais, partenaires historiques des Médiévales, pour compléter l’exposition avec le Photo Club, Dorn An Den, Jacqueline Gac, Christophe Colivet de l’Hermine Radieuse, Brigitte Gourvennec, Marie-Louise Marc, etc. », précise Solenne Mayet, la vice-présidente. Le Photo club expose des photos de figurants ayant participé à ces festivals.

À noter deux expositions également à venir : à la galerie Notre-Dame, des peintures médiévales de l’artiste peintre Brigitte Gourvennec ; au magasin Carrefour, des photos des Médiévales par le Photo club. En ville, sont également disposés sur des façades de grands portraits de festivaliers.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme (réservé aux abonnés)

Le Télégramme – Rétrospective 2019

 

Anne de Bretagne et Louis XII incarnés pour la dernière fois par Maëlla Castel et Jimmy Le Cordier
reçoivent la clé de la ville par le Sénéchal, le maire Gilles Mounier, annonçant le début des Médiévales

L’année s’achève et c’est l’occasion de revenir sur certains événements et temps forts qui ont marqué la commune de Saint-Renan en 2019 avant de se projeter sur cette nouvelle année 2020 qui s’annonce encore palpitante.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme

Le Télégramme – La saison des Médiévales est officiellement lancée

Les participants ont remercié l’ancien président Yves L’Hénaff pour son action de bénévolat menée depuis une dizaine d’années.

Près de 40 adhérents des Médiévales, dont certains nouveaux, se sont retrouvés samedi au bâtiment Les Pierres noires pour échanger sur les projets à venir. Deux événements forts sont au programme de cette saison :
        * les 20 ans de l’association
        * la préparation du festival des Médiévales de 2021.
« Nous ne souhaitons rien réinventer mais faciliter les échanges entre tous et le travail de chacun dans cette grande organisation, conscients que chaque membre est acteur de cette incroyable fête », ont indiqué de concert Caroline Lescop, la présidente et Solenn Mayet, la vice-présidente.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme

Le Télégramme – Caroline Lescop, nouvelle présidente

Le nouveau Bureau des Médiévales (de gauche à droite), Estelle Messin (trésorière adjointe), Caroline Lescop (présidente), Solenn Mayet (vice-présidente), Marion Gargadennec (secrétaire), Sarah Kermorgant (trésorière), Suzanne Noll (secrétaire adjointe, absente).

Le nouveau bureau de l’association Les Médiévales a été élu jeudi par le conseil d’administration faisant suite à l’assemblée générale.

Caroline Lescop est la nouvelle présidente en remplacement d’Yves L’Hénaff.
C’est avec beaucoup d’émotion que l’ancien président a annoncé céder son poste et laisser place à la nouvelle équipe qu’il accompagne depuis plusieurs années déjà. Il conserve par ailleurs une place au conseil d’administration afin de poursuivre la transmission qui lui tient à cœur.

Une fête populaire et familiale

Avec Solenn Mayet et Marion Gargadennec, l’ancien président a présenté le rapport moral et le bilan financier en revenant sur la 16e édition du Festival des Médiévales qui s’est déroulé avec succès les 20 et 21 juillet dernier sur le thème de « Médecines et croyances ».
Les bénéfices vont permettre à l’association d’investir cette année dans du matériel de couture et également dans du matériel de restauration qui sera mis à disposition des associations renanaises qui participent chaque année à la réussite de la fête.
« L’ambition de notre association est d’organiser une fête de qualité, populaire et familiale », a rappelé Yves L’Hénaff après avoir remercié tous les partenaires et bénévoles.

Tous les deux ans

Créée en 2000, l’association Les Médiévales avec sa trentaine de membres a pour but de faire voyager le public dans le temps pour revivre, pendant deux jours, l’effervescence d’une grande fête médiévale.
Plusieurs bénévoles se mobilisent pour préparer le festival prévu tous les deux ans autour de plusieurs sections : couture, logistique, artistes, communication, finance, restauration.

Les 20 ans en 2020

« Les couturières sont déjà au travail pour les prochaines échéances. Au printemps 2020, nous allons participer à quelques fêtes médiévales puis nous allons préparer l’anniversaire des 20 ans de l’association » indique la présidente Caroine Lescop qui invité les volontaires à les rejoindre.
Caroline Lescop, Christelle Kerjean, Denise Le Guenne, Jean-Michel Nicolas, Pascal Mourgue ont d’ailleurs rejoint le conseil d’administration.

L’hommage du maire

« Je salue le travail des membres et bénévoles qui s’investissent pour le succès de la Fête médiévale et participent à la notoriété de la ville, sans oublier l’action menée depuis des années par Yves L’Hénaff en tant que président », a tenu à souligner le maire Gilles Mounier, qui a souhaité bon courage à la nouvelle équipe.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme

Le Télégramme – Festival des Médiévales les 20 et 21 juillet

La duchesse Anne de Bretagne et le Roi Louis XII présideront le banque royal du dimanche 21 juillet

Le Festival des Médiévales de Saint-Renan, qui se déroulera les 20 et 21 juillet, propose un programme riche et varié pour cette seizième édition. L’occasion pour le public de plonger dans la vie quotidienne du Moyen Âge, celle des seigneurs, des bourgeois ou des gueux.

Au programme, du Festival des Médiévales, qui se déroule tous les deux ans, deux jours de fête intense, de défilés et d’animations qui illumineront la cité où se presseront plusieurs milliers de visiteurs. Une des animations phare de ces festivités est le banquet médiéval, un véritable spectacle à ne pas manquer, qui aura lieu le 21 juillet en présence de la duchesse Anne de Bretagne et de son époux Louis XII, roi de France.

Au Moyen Âge, toutes les fêtes se terminaient autour d’un repas et le banquet obéissait à certaines règles. Avant de pouvoir goûter au merveilleux festin proposé par le maître des lieux, chacun devait prendre sa place autour de la table disposée en U. Cette disposition permet de laisser un espace libre au centre, évitant aux convives de tourner le dos aux autres. La table centrale était réservée au seigneur organisant le festin et à ses invités de marque. Les autres invités se placent alors sur les autres tables, les plus prestigieux au bord de la table centrale. Ainsi, plus on s’éloignait de la table centrale et moins le rang social était élevé. Cent convives costumés qui ont réservé leur place depuis plusieurs semaines assisteront à ce repas princier, servi par le maître queux, le traiteur médiéval Arnaud Gonidec de l’Échoppe du Griffon noir, à Quimper. Il suscite le respect et son grand talent attise la convoitise des princes qui se l’arrachent à prix d’or. Vont s’ajouter à lui, les queux sauciers, les poissonniers, les potagers, et les hasteurs chargés de rôts. Les marmitons, nommés happelopins de cuisine, auront la tâche de tourner la broche installée au-dessus des braises, de couper les légumes, écailler et nettoyer les poissons, plumer et vider les volailles, etc.

Le ballet des serviteurs est mené par le maître d’hôtel. Au buffet, près des seigneurs, veillent des officiers de bouche, prêts à répondre à ses moindres désirs. Des musiciens accompagnent le repas et sonnent les changements de service.

Pratique

Banquet-spectacle, le dimanche 21 juillet, à partir de midi (sous chapiteau), place du Général Leclerc.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme

Le Télégramme – Plus de vingt troupes vont assurer le spectacle

La troupe Waraok feront partager leur répertoire de musiques et chants du moyen-âge (photo archives 2017)

Le week-end des 20 et 21 juillet sera médiéval ou ne sera pas. À Saint-Renan, en tout cas. Musiques, chants, danses, folklore : la seizième fête des Médiévales, sur la médecine et ses croyances, promet d’être, une nouvelle fois, spectaculaire.

La fête des Médiévales, prévue les 20 et 21 juillet à Saint-Renan, approche. Les troupes seront encore nombreuses pour assurer le spectacle, pour le plus grand plaisir du public.
« Une vingtaine de troupes, venant de tout l’Hexagone, nous accompagnera pour cette seizième édition, sur le thème de la médecine et de ses croyances. Le public pourra découvrir de nouveaux groupes : Jadys, Saltabraz, la parade des Monts Rieurs et les Prima Nocta, dont la musique va résonner du haut en bas de la cité », explique Yves L’Hénaff, président de l’association des Médiévales, qui organise l’événement tous les deux ans depuis 2011.

Nouveautés

La troupe belge de Prima Nocta est devenue l’un des meilleurs groupes musicaux, combinant des arrangements originaux avec humour, pouvoir et charisme. Ils utilisent des éléments de musique folk celtique, de métal et de rock avec des influences médiévales. Le groupe utilise tambours et cornemuses allemandes, puissantes, nommées « Prima Nocta ».

Saltabraz est un groupe de musique médiévale composé de musiciens professionnels qui proposent un répertoire varié, des célèbres Catigas de Santa Maria aux recueils moins connus, comme le manuscrit de Gresley. Une musique débridée qui va galvaniser les foules et enflammer les rues.

Les musiciennes de Jadys feront découvrir des musiques et chants d’inspiration médiévale venus de toute l’Europe, accompagnées de leurs instruments : luthare, bouzouki, nyckelharpa, vièle à archet, etc.

Le Tinel du Surgien

Arthus le surgien (chirurgien) présentera des instants de chirurgie de l’époque du Moyen-Âge, dans un spectacle interactif, culturel et amusant. Il sera équipé de cautères, de pinces, de sondes, d’érignes, de scalpels, de curettes et autres panoplies reconstituées. Arthus donnera les recettes des onguents et de bien d’autres mixtures afin de combler la curiosité des passants sur la médecine au Moyen-Âge.

Des troupes habituées et fidèles au festival seront présentes : les Compagnons de l’Hermine radieuse, Cantigas, Strobel Laouen, Festicheval, les Gueux de Landerneau, etc. Sans oublier le groupe Waraok, avec ses cinq ménestriers venus de Haute-Bretagne. Ils aiment à partager leurs musiques et chants du Moyen-Âge, du XIIe au XVe siècle, et aussi leurs airs à danser de la Renaissance.

©  Le Télégramme
Voir l’article sur Le Télégramme