Télégramme – Médiévales. Pour goûter bonne pitance

Avant le banquet, les ménestrels sont présentés à Anne de Bretagne et son époux, Louis XII. (Photo archives Le Télégramme).
Avant le banquet, les ménestrels sont présentés à Anne de Bretagne et son époux, Louis XII. (Photo archives Le Télégramme).

Les Fêtes médiévales sont, tous les deux ans, l’occasion d’une plongée dans la vie quotidienne du Moyen Âge, celle des seigneurs, des bourgeois et des gueux. Dans ce cadre, un banquet est organisé, le 16 juillet.

Les médiévales se dérouleront les 15 et 16 juillet et auront pour thème « Théâtre, contes et fabliaux ». Au programme, deux jours de fête intense, de défilés et d’animations qui illumineront la cité où se presseront plusieurs milliers de visiteurs. Une des animations phare de ces festivités est le banquet médiéval, qui est un véritable spectacle. Toutes les fêtes, au Moyen Âge comme aujourd’hui, se terminaient autour d’un repas. Le banquet obéissait à certaines règles. Avant de pouvoir goûter au merveilleux festin proposé par le maître des lieux, chacun devait prendre sa place autour de la table.

Strict protocole

Pas question pour le simple écuyer de se mettre à la même table qu’un banneret. Pour éviter cela, on disposait les tables en U, de façon à laisser un espace libre au centre et éviter que des convives ne tournent le dos aux autres. La table centrale était réservée au seigneur organisant le festin et à ses invités de marque. Les autres invités se placent alors sur les autres tables, les plus prestigieux au bord de la table centrale. Ainsi, plus on s’éloignait de la table centrale et moins le rang social était élevé. Le banquet des Médiévales obéit à certaines de ces règles. Il se déroulera le dimanche 16 juillet, à midi, et sera un véritable banquet-spectacle. Il permettra d’accueillir la duchesse Anne et son époux Louis XII, et de goûter les épices au verjus et les poivres au sucré-salé.

Pratique
Réservations pour participer au banquet :
– par courriel lesmedievalesdesaintrenan@gmail. com
– par courrier, Les médiévales de Saint-Renan, espace Les Pierres Noires, 29290 Saint Renan
Tarif 30 €.
Le nombre de places est limité.

Ouest France – Les blasons des écoles exposés au festival médiéval

Publié le 29 mars 2017

Le théâtre, les contes, les fabliaux, ont été retenus cette année comme thème du festival médiéval. Tandis que les couturières, l’équipe logistique sont à pied d’œuvre, l’association reçoit les élèves de la commune pour leur faire partager le patrimoine historique de la ville et les associer à la fête. Plus de 320 élèves ont ainsi découvert les locaux, essayé les costumes et suivi les explications sur la vie de la cité au temps d’Anne de Bretagne et son évolution au cours du temps. Ils ont participé au jeu des blasons, une façon d’établir une relation entre passé et présent. « De plus cette année, a souligné Yves L’Hénaff président de l’association, ils participeront à la décoration de la fête. À la fin de la visite, chaque classe repart avec un blason vierge. Les élèves le décoreront en classe et tous les blasons seront exposés lors du festival. Le public élira son préféré. » Autre nouveauté, un espace au jardin de la Coulée verte sera réservé aux enfants : ils pourront y découvrir et jouer à des jeux traditionnels médiévaux créés en partenariat avec l’association Expotem. L’association recherche toujours des bénévoles notamment pour les deux jours du festival.

Ouest France – Dans les coulisses du 15e festival médiéval…

Publié le 21 Janvier 2017

« Théâtre, contes et fabliaux », ce sera le thème de la prochaine édition fixée aux 15 et 16 juillet prochains. En attendant, bricoleurs et couturières sont à la manœuvre.

Une année sur deux, le festival médiéval se met en sommeil, ce qui n’empêche pas les différentes équipes dans l’ombre de continuer à travailler, nouant des contacts, des partenariats, participant à des festivals. En ce début d’année, la vraie rentrée a sonné au local des Pierres Noires pour les équipes de couture et de logistique Après les décors d’entrée de ville – il y en aura trois cette année axés sur le théâtre – et un gros travail de remise en état des blasons, l’équipe de fins bricoleurs de la logistique, rejointe cette année par deux petits nouveaux, va s’attaquer à la réalisation d’un support, explique Yves L’Hénaff, le président de l’association Les Médiévales. Ce support permettra de présenter, sur la place du Vieux6Marché, un récapitulatif des 15 affiches des festivals antérieurs.

Des fanions et une garde-robe

Une autre équipe, douée de ses mains, a aussi plein d’idées dans la tête : celle des couturières. Elles sont treize, dont trois nouveaux visages, autour de la fidèle Marcelle Roudaut. Âgée de 95 ans, présente depuis 1999, Marcelle Roudaut est la mémoire du festival. Avec son équipe, elles ont refait l’an passé les fanions – 60 grands et 90 petits ! – qui orneront la ville et l’église. Les tenues destinées aux cavaliers sont quasiment prêtes. Au programme encore, la réfection des robes et des tenues qui ont subi l’outrage du temps, des intempéries ou… du feu d’artifice. Il y a aussi les retouches, la confection de chemises, ou de nouvelles robes… Grâce aux revues, aux modèles et aux discussions sur les accessoires, tout sera comme d’habitude confectionné avec le plus grand soin, la plus grande fidélité à l’époque, afin que rien ne dénote dans cette grande fête familiale qui se déroulera les 15 et 16 juillet prochains.

unnamed

Ouest France – Dans les coulisses du 15e festival médiéval…

Publié le 21 Janvier 2017

« Théâtre, contes et fabliaux », ce sera le thème de la prochaine édition fixée aux 15 et 16 juillet prochains. En attendant, bricoleurs et couturières sont à la manœuvre.

Une année sur deux, le festival médiéval se met en sommeil, ce qui n’empêche pas les différentes équipes dans l’ombre de continuer à travailler, nouant des contacts, des partenariats, participant à des festivals. En ce début d’année, la vraie rentrée a sonné au local des Pierres Noires pour les équipes de couture et de logistique Après les décors d’entrée de ville – il y en aura trois cette année axés sur le théâtre – et un gros travail de remise en état des blasons, l’équipe de fins bricoleurs de la logistique, rejointe cette année par deux petits nouveaux, va s’attaquer à la réalisation d’un support, explique Yves L’Hénaff, le président de l’association Les Médiévales. Ce support permettra de présenter, sur la place du Vieux6Marché, un récapitulatif des 15 affiches des festivals antérieurs.

Des fanions et une garde-robe

Une autre équipe, douée de ses mains, a aussi plein d’idées dans la tête : celle des couturières. Elles sont treize, dont trois nouveaux visages, autour de la fidèle Marcelle Roudaut. Âgée de 95 ans, présente depuis 1999, Marcelle Roudaut est la mémoire du festival. Avec son équipe, elles ont refait l’an passé les fanions – 60 grands et 90 petits ! – qui orneront la ville et l’église. Les tenues destinées aux cavaliers sont quasiment prêtes. Au programme encore, la réfection des robes et des tenues qui ont subi l’outrage du temps, des intempéries ou… du feu d’artifice. Il y a aussi les retouches, la confection de chemises, ou de nouvelles robes… Grâce aux revues, aux modèles et aux discussions sur les accessoires, tout sera comme d’habitude confectionné avec le plus grand soin, la plus grande fidélité à l’époque, afin que rien ne dénote dans cette grande fête familiale qui se déroulera les 15 et 16 juillet prochains.

unnamed