500ème anniversaire de la mort de notre bonne Duchesse Anne de Bretagne

Oyé Oyé ! Gentes Dames, Messires, Paysannes, Paysans, Gueuses et Gueux de notre bon village de Saint Renan et autres contrées !

Apprêtez vous à faire un retour en arrière pour commémorer le 500ème anniversaire de la mort de notre bonne Duchesse Anne de Bretagne !

Samedi prochain, le 26 Avril 2014, de 9h à 12h, place du vieux marché en Saint Renan, l’association des Médiévales, vous propose animations et expositions autour du timbre, édité par la poste, à l’effigie d’Anne de Bretagne.

cadre 33 x 33

Les Médiévales ont préparé une enveloppe au tirage limité (500) avec les portraits des quatre Anne de Bretagne qui se sont succédées depuis la création du Festival Médiéval.

La poste sera présente pour la vente des timbres. Une oblitération spécifique sera faite sur place. Avis aux philatélistes et collectionneurs !

Les Médiévales proposeront à 11 h une vente aux enchères de 5 enveloppes numérotées (0, 5, 50, 55, 500).

Les 4 Anne seront présentes !!

CAROLINE LESCOP, CAMILLE CASTREC, MAÏWENN CASTEL et l’actuelle Anne de Bretagne, MAELA CASTEL.

Avec l’association Bertheaume de Plougonvelin, Hervé De Porstmoguer, viendra saluer sa Reine ! L’Hermine radieuse, proposera diverses reconstitutions, (hommes d’armes, mobilier médiéval…). Expotem installera une exposition sur Anne de Bretagne. Les musiciens de Strobell Laouen feront résonner leurs cornemuses !

Egalement, une animation de rue costumée et musicale pendant le célèbre marché du samedi à Saint-Renan !

Nous vous attendons nombreux ! A samedi !

Anne de Bretagne, notre bonne Duchesse

Anne de BretagneAnne de Bretagne, née le 25 janvier 1477 à Nantes, morte le 9 janvier 1514 à Blois, est duchesse de Bretagne de 1489 à 1491 et de nouveau de 1498 à sa mort et, par ses mariages, archiduchesse d’Autriche et reine des Romains (1490-1491), puis reine de France (1491-1498) et reine de Sicile et de Jérusalem en droit, puis de nouveau reine de France (1499-1514) et duchesse de Milan.

À Rennes le 19 décembre 1490 Anne, devenue duchesse, épouse en premières noces et par procuration le futur Maximilien Ier, ce mariage est une grave provocation à l’égard du camp français car il réintroduit un ennemi du roi de France en Bretagne

Charles VIII vient mettre le siège devant Rennes où se trouve Anne, afin qu’elle renonce à ce mariage avec l’ennemi du royaume de France. Après un siège, sans assistance et n’ayant plus aucun espoir de résister, la ville se rend .Le 6 décembre 1491, Anne épouse en deuxièmes noces au château de Langeais le roi de France Charles VIII.

Après la mort de Charles VIII, elle épouse en troisièmes noces Louis XII, le 8 janvier 1499, à Nantes. Le 8 février 1492, Anne est couronnée et sacrée reine de France à Saint-Denis

Elle passe beaucoup de temps en grossesses (avec un enfant tous les quatorze mois en moyenne). Elle n’a qu’un rôle réduit en France comme en Bretagne et doit parfois accepter d’être séparée de ses enfants en bas-âge.

Dès la mort de Charles VIII, elle reprend la tête de l’administration du duché. Trois jours après la mort de son époux, le principe du mariage avec Louis XII est acquis, à la condition que Louis obtienne l’annulation de son mariage avant un an.. Anne vit à Blois où la présence de la duchesse de Bretagne est partout signée. Elle fait édifier le tombeau de ses parents en la cathédrale de Nantes (où son cœur reviendra également selon ses dernières volontés) avec les symboles des 4 vertus : prudence, force, tempérance, justice, qu’ elle aura toujours essayé de porter.. Durant la maladie de Louis XII elle fera son Tro Breizh et les bretons peuvent lui savoir gré d’avoir aussi longtemps que possible, maintenu les impôts seulement sur les états, les octrois sur les pays et les jugements également sur les pays.

Lors de son « tour de Bretagne », elle visitera bien des lieux qu’elle n’avait jamais pu fréquenter enfant. Ses vassaux la reçoivent fastueusement et elle se fait connaître du peuple à l’occasion de festivités, de pèlerinages et d’entrées triomphales dans les villes du duché. C’est donc cette visite à son peuple de Bretagne qui est commémoré ici.